Armes d’ordonnance et moyens auxiliaires

Qu’est-ce qu’une arme d’ordonnance?
Quels sont les armes autorisées pour des tirs fédéraux?
Pourrais-je participer au tir de campagne avec l’arme XYZ?

Combien de tireurs se sont posés ces questions… Qu’ils ne cherchent pas plus loin, voici la réponse.

Il existe deux ordonnances officielles, qui réglementent les armes autorisées dans des exercices de tir fédéraux. L’Ordonnance du Conseil Fédéral sur le tir hors du service du 5 décembre 2003 (article 4) nous donne la première définition:

Sont considérées comme armes d’ordonnance les armes non modifiées, acquises par armasuisse pour l’armée et mentionnées ci-après:

a. armes portatives:

  1. fusils longs 11 et 96/11,
  2. mousqueton 11,
  3. mousqueton 31,
  4. fusil d’assaut 57,
  5. fusil d’assaut 90;

b. armes de poing:

  1. pistolet 00,
  2. pistolet 06,
  3. pistolet 06/29,
  4. pistolet 49 (SIG P210),
  5. pistolet 75 (SIGSAUER P220),
  6. pistolet 03 (SIG Pro SPC 2009).

Sont assimilées aux armes d’ordonnance les armes estampillées avec la lettre P qui sont remises en toute propriété aux militaires au moment où ils quittent l’armée.

En d’autres termes, il s’agit des armes personnelles des miliciens.

En plus, le Département fédéral de la défense dans son Ordonnance du sur le tir hors du service, autorise à effectuer des exercices de tir fédéraux avec certaines armes dites “assimilées aux armes d’ordonnance” (notamment, celles qui sont en service dans des corps de police et le Corps des gardes-frontière).

Art. 20 Armes autorisées

1. Les sous-officiers et les membres de la troupe astreints au tir effectuent le programme obligatoire à 300 m avec leur arme personnelle. Ils ne peuvent effectuer les exercices avec l’arme d’un autre tireur que si des raisons impérieuses l’exigent.
2. Les officiers subalternes astreints au tir effectuent le programme obligatoire à 300 m avec leur arme personnelle en prêt. S’ils ne disposent pas d’une arme personnelle en prêt, ils peuvent se servir de l’arme d’un autre tireur.
3. Les officiers subalternes astreints au tir effectuent le programme obligatoire à 25 m avec leur arme personnelle.
4. Les jeunes tireurs effectuent les exercices fédéraux à 300 m avec le Fass 90.
5. Les membres des corps de police et du Corps des gardes-frontière peuvent effectuer les exercices fédéraux avec leur arme de service.
6. Les autres tireurs exécutent les exercices fédéraux avec une arme d’ordonnance ou une arme admise selon la liste des moyens auxiliaires.

https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/20030865/index.html

Le catalogue (liste officielle des moyens auxiliaires) est revu chaque année et publié sur la page officielle “Tir hors du service” du DDPS. Il contient la liste exhaustive des armes, ainsi que d’accessoires autorisés. La copie 2019 est également disponible en téléchargement sur notre site.

A ce jour (2019), il s’agit des armes suivantes:

Armes à feu portables:
– – Mousqueton 31
– – Mousqueton 11
– – Fusils 11 et 96/11
– – SWISS ARMS / SIG fusil d’assaut 550 / 90 PE y compris les armes de couleurs individuelles
– – Fusil d’assaut 57 PE y compris les armes de couleurs individuelles
Armes à feu de poing:
– – Pistolet 7.65 mm 06/29
– – Pistolet 7.65 mm 06
– – Pistolet 7.65 mm 00
– – Pistolets SIG P 210-1 à P 210-6, 210-6S, P 210 Legend y compris la ver-
sion «Heavy Frame», tous avec une longueur du canon de 120 mm, en
calibre 9 mm Para et 7.65 mm Para
– – Pistolets SIG resp. SIG SAUER P 220 en calibre 9 mm Para
et 7.65 mm Para
– – Pistolets SIG resp. SIG SAUER P 225, P 226 (P 226 X-FIFE, tous les mo-
dèles en 9 mm Para), P 228, P 229, P 239, P 250 DCc en calibre 9 mm Para
– – SIG Pro SP 2009, SPC 2009
– – SIG Sauer SP 2022, SPC 2022, en calibre 9 mm Para
– – Pistolets Glock 17, 19, 26 (Génération 1 – 5)
– – Armes de service des membres des corps de police et du Corps des gardes-frontière (Ordonnance du DDPS sur le tir, art. 20, al. 5), sans viseur à points lumineux.

Les poinçons officiels d’essai, mentionnés dans le catalogue ont l’air ce ça:

On peut décrire la forme du timbre du tir d’essai fédéral comme “B” inversé et “P” mis “dos à dos”. C’est une petite gravure qui apparaît sur le canon et sur la culasse.
Poinçon de tir RUAG
Poinçon de tir SAN Swiss Arms SA
Poinçon de tir de l’état Autriche

Retour en haut